Astuces et petits travaux pour mieux vendre

Le « homestaging » comme le disent les anglo-saxons, consiste à préparer sa maison ou son appartement avant la visite des acheteurs potentiels, mise en scène d’autant plus utile qu’elle peut vous aider à vendre votre bien plus rapidement et à meilleur prix.

 

Et il ne s’agit pas d’engager des travaux coûteux ou les services d’un professionnel. Du bon sens, de l’organisation et une bonne dose d’huile de coude peuvent rapporter gros. Sans compter que ces démarches ne peuvent que vous faciliter la tâche le jour du déménagement.

 

Désencombrez sans modération

—Débarrassez-vous de toutes vos affaires superflues ; rangez les étagères et les placards qui débordent. Un garde-meuble peut-être une excellente idée. Pensez aux vides greniers, aux associations qui mettraient ces choses au service des familles qui en ont besoin.
—Beaucoup d’acquéreurs ont du mal à se projeter dans un nouvel environnement.  Facilitez-leur la vie en rendant l’espace le plus épuré et aéré possible.  Un espace désencombré aide les acquéreurs potentiels à visualiser mentalement leurs effets personnels dans la pièce.
—Evitez de créer un style trop générique. Laissez un peu de votre personnalité dans les lieux. Cela peut donner au futur propriétaire des idées qu’il développera à son tour.
—En achetant un bien, les gens achètent souvent un style de vie. N’hésitez donc pas à montrer les aspects attractifs de votre mode de vie, comme la terrasse prête à recevoir, l’arrière-cuisine stockée de confiture faite-maison, la véranda où vous cultivez des orangers…
—Pensez à enlever les meubles volumineux qui ont tendance à réduire visuellement le volume utile de la pièce. Envisagez de les remplacer par des meubles plus petits.

 

Réparer et nettoyer

—Réparez ou faites réparer les détails qui nuisent à l’harmonie de votre intérieur : les petits trous dans le mur, une poignée cassée, un carrelage fissuré, cette plinthe que vous n’avez jamais posée. Certains acquéreurs voudront s’installer sans faire de travaux et pour eux, ces réparations peuvent faire la différence.
—Nettoyez tout jusqu’à ce que cela brille.  Éliminez les traces de calcaire sur les robinets, de moisissure sur les joints. Un bon ménage peut vraiment rapporter gros, alors faites briller le parquet, disparaitre les odeurs de friture de la veille et surtout ne laissez pas en vue le linge qui sèche à l’intérieur au moment de la visite.
—Rangez le jardin : taillez les haies, nettoyez la terrasse et le mobilier, tondez la pelouse. Certes ces petits travaux n’augmenteront pas la valeur du bien, mais ils peuvent provoquer le coup de cœur déclencheur d’une offre.

 

À vos pinceaux !

—Un bon coup de peinture dans un ton neutre donnera à votre bien une apparence d’espace et de volume.
—Le visiteur aura plus de facilité à imaginer comment il peut adapter les pièces à ses besoins.
—Les acheteurs emménageront plus facilement et pourront utiliser les pièces plus rapidement qu’avec des murs laissés violets ou citron vert.
–Créez une bonne première impression, en donnant à la porte d’entrée un bon coup de peinture fraîche ou de lasure.

 

Soignez la cuisine

—La cuisine est la pièce la plus utile de la maison. Elle représente la plus grande valeur par mètre carré et peut faire pencher un acheteur hésitant en votre faveur.
—Nettoyez surtout les surfaces des placards et le gros électroménager, en éliminant bien les traces de doigts. Remplacez les poignées démodées ou cassées.
—Désencombrez les surfaces et débarrassez-les des appareils encombrants pour n’y laisser qu’une corbeille de fruits.

 

Volume et espace

—Les miroirs augmentent visiblement l’impression de volume et d’espace dans la pièce. Envisagez d’en accrocher, surtout dans les pièces plus petites et les couloirs.
—Nettoyez vos fenêtres, dedans comme dehors et remplacez les ampoules cassées, le cas échéant. Une impression de volume et de luminosité rend un bien plus attractif.
—Pensez à poser des lampes dans les coins sombres.
Une bonne flambée
—Si la journée ou la soirée s’annoncent froides, allumez un bon feu de cheminée. Envisagez d’y brûler des pommes de pin, qui produisent une bonne odeur agréable.

 

Embellir votre intérieur

—Pensez aux stores et rideaux pour habiller vos fenêtres. Les fenêtres nues donnent à un intérieur une impression impersonnelle et d’abandon. Si nécessaire, les produits peu coûteux ne manquent pas (chez Ikea, par exemple).
—Les plantes et les fleurs mettent de la couleur, du vivant et de la luminosité dans une pièce et en plus, elles sentent bons, tout comme cette belle corbeille de fruits qui trône sur le plan de travail de votre cuisine.

 

Les odeurs comptent… mais pas toutes

—Rien ne repousse un acheteur potentiel autant que les mauvaises odeurs. Ne vous contentez pas de les masquer, mais éliminez la source de ces odeurs. Nettoyez les canalisations et siphons, lavez les poubelles, ouvrez les fenêtres, aérez la cuisine pour éliminer les vieilles odeurs de cuisson. Débarrassez-vous du mobilier imprégné de fumée de cigarette et lavez les draps.
—Si vous êtes fumeur, disséminez des bols de vinaigre dans votre intérieur et laissez-les en place pendant trois jours. La pièce sentira le vinaigre, mais ouvrez les fenêtres et cette odeur disparaîtra rapidement, avec le gros de l’odeur de tabac.
—Inversement les odeurs agréables rendent un bien encore plus accueillant, alors n’hésitez pas à préparer un café pour les visites.

 

Futurs agrandissements

Si votre bien présente des opportunités de conversion évidentes, en adaptant le garage ou le grenier pour en faire des pièces en plus, envisagez d’obtenir l’autorisation de la mairie. Une telle possibilité est un argument de vente positif.


En fin de compte, il ne s’agit pas d’engager des frais ou de commencer des travaux onéreux, le but étant de rendre votre bien agréable, accueillant et rassurant. Au moment des visites vous devez vous sentir fier de votre lieu de vie… et les acquéreurs le remarqueront. Alors à votre balai !!